Nous vivons tous des phases de perturbation, d’incertitude, de peur, d’anxiété. Mais comment y faire face? Que pouvons-nous faire au milieu du chaos et de la crise? C’est à ce moment que la méditation devient cruciale.

Les bienfaits de la méditation (selon ma propre expérience et mes recherches personnelles) :

  • La méditation renforce l’empathie
    Depuis que je la pratique, elle m’a rendu beaucoup plus positive et posé. Scientifiquement la méditation déclenche des connexions neuronales vers des sites cérébraux qui régulent les émotions positives comme l’empathie et la gentillesse. L’état profond de la méditation crée une connexion sociale et nous rend plus affectueux et amical en tant que personne.
  • La méditation améliore la cognition
    Les chercheurs conviennent qu’une excellente façon pour les professionnels d’augmenter les chances de succès est de maintenir la pratique de la méditation dans leur routine quotidienne. De plus les études ont révélé que les pratiques de méditation améliorent les stratégies de résolution de problèmes et de prise de décision du cerveau.
  • La méditation est un stabilisateur naturel du stress
    Depuis que je la pratique, je me suis aperçue que je stressais moins, or croyez-moi j’ai toujours été très anxieuse. Le stress est la réponse du corps à des adversités imprévues. Faire face à des menaces immédiates augmente le niveau de cortisol, ou hormone du stress dans le corps, et active le système nerveux autonome. Les études cérébrales des personnes qui méditent régulièrement ont révélé qu’elles avaient un niveau de cortisol plus bas dans leur cerveau, ce qui explique leur résilience et leur nature perspicace.
  • La méditation favorise la santé émotionnelle et le bien-être
    Des études ont montré que la méditation améliore l’image de soi et l’estime de soi. Lorsque nous méditons, nous obtenons une image claire de notre esprit et prenons conscience des pensées qui animent nos émotions et nos actions en ce moment.
  • La méditation augmente l’attention en induisant un état de flux. Avez-vous remarqué à quel point la méditation vous absorbe dans l’instant? Une étude sur les effets d’un cours de méditation consciente de huit semaines a révélé que les personnes qui pratiquent régulièrement la méditation avaient une attention et une capacité de concentration accrues. Même les personnes qui méditaient pendant de courtes durées montraient plus de concentration que les personnes qui ne méditaient pas du tout.

Comment faire de la méditation une habitude ?


Si vous n’avez pas l’habitude de méditer, ne vous inquiétez pas… c’est absolument faisable. Si vous l’avez déjà fait,mais abandonné par la suite, ne vous inquiétez pas… laissez tomber toute culpabilité et recommencez.

Voici ce que je recommande:

  • Choisissez une heure. Disons 7 heures du matin chaque jour. En fait, il est préférable de choisir quelque chose que vous faites déjà tous les jours et de lier cette habitude à cet événement – juste au réveil, par exemple, ou juste après la douche.

  • Fixez un rappel. Mettez le rappel sur votre téléphone et votre agenda tous les jours pour ne pas l’oublier. Mettez également une note papier à un endroit où vous la verrez.

  • Réglez une minuterie sur 2 minutes. Lorsque vous êtes prêt à méditer, choisissez un endroit confortable (une chaise ou un canapé convient) et réglez une minuterie sur seulement 2 minutes pour commencer. Oui, c’est très court, mais c’est un excellent moyen de commencer une nouvelle habitude. Vous pouvez l’augmenter de quelques minutes tous les 7 jours, si vous réussissez à vous y tenir.

  • Faites attention à votre respiration. C’est une chose simple sur laquelle attirer votre attention: concentrez-vous dessus pendant 2 minutes. Quand (pas si) votre esprit erre de la respiration aux pensées… remarquez simplement et ramenez l’esprit à la respiration. Ne vous inquiétez pas de vous laisser distraire, cela arrive à tout le monde. Revenez simplement à la respiration.

  • Lorsque le minuteur sonnera, remerciez-vous. Un peu de gratitude permet de s’en tenir à toute habitude. Remerciez-vous d’avoir fait l’effort et notez les bienfaits que cette petite pratique vous a apporté. C’est assez simple, mais vous devez remarquer les avantages ou vous renoncerez à cette habitude.

Pour conclure, je vous présente ci-dessous quelques livres sur la méditation que j’ai lu et qui je le pense, pourront vous aider à débuter dans ce domaine.

Élisabeth Couzon est psychologue clinicienne et formatrice en développement personnel et pleine conscience. Elle relie les approches de communication, de psychothérapie et de psychologie bouddhiste avec la pleine conscience. Chez First, elle a adapté avec Hélène Filipe l’ouvrage La Méditation de pleine conscience pour les Nuls. Elle a également publié La méditation de pleine conscience pas à pas et La méditation de pleine conscience. Le livre est simple et facile à lire il y présente de bons exercices de respiration.
Livre très complet qui permet différent niveaux de lecture (de A à Z ou un point précis)
Il revient sur l’origine de cette pratique. le style est simple ce qui facilite la compréhension des explications.
Différents exercices sont proposés tout au long du livre pour s’adapter à l’objectif qui nous donne envie d’aller vers cette pratique. Certains exercices permettent d’aller plus loin si on le désire.

Dans Méditer, jour après jour, Christophe André nous invite à rendre notre vie meilleure. Ses précieux conseils sur le pouvoir bénéfique de la méditation ne visent rien d’autre qu’à nous motiver pour chercher au fond de nous-même la paix intérieure qui apporte l’équilibre nécessaire au bonheur. L’auteur propose des astuces hyper simples pour méditer en toutes circonstances. C’est l’ouvrage idéal (avec son CD) pour se sentir bien dans sa peau et dans sa tête.